Un chevalier avenant.

 

Calogrenant

Chevalier de la Table Ronde


Calogrenant est un chevalier de la Table Ronde qui ne fait l'objet d'aucun roman médiéval. Souvent décrit comme un homme avenant, il connaît une mésaventure qui lui a fait vivre sa plus grande honte. Alors qu'il cherchait l'aventure, Calogrenant passa par la mystèrieuse forêt de Brocéliande (Tiens ! Un nom familier), et passa la nuit chez un vavasseur des environs. Il entendit une légende sur une fameuse fontaine qui, dit-on, ferait tomber la pluie si l'on verse de son eau sur son perron, s'ensuivrait ensuite un combat avec le gardien de la fontaine. Saisissant l'occasion de redorer son blason, Calogrenant partit dès le matin à la recherche de cette étrange fontaine. Une fois devant, il versa de son eau fraîche sur le perron de pierre situé à côté, et l'orage éclata. Alors, un chevalier arriva et le défia, seulement, Calogrenant se fit battre et s'en alla honteux des lieux. Revenu à la forteresse de Camelot, il narra sa mésaventure à ses compagnons. Aussitôt, son cousin Yvain part pour Brocéliande afin d'y défier à son tour le gardien de la fontaine. Ce qu'il fit, mais cette fois, Yvain remporta le combat en blessant mortellement le gardien (voir l'onglet "Yvain Chevalier au Lion"). Calogrenant trouva la mort en essayant de retenir son compagnon Lionel, qui essayait de tuer par vengeance son frère Bohort (voir l'onglet "Lionel").

Calogrenant contant sa mésaventure à la fontaine de Barenton.
Calogrenant contant sa mésaventure à la fontaine de Barenton.