Sénéchal et frère de lait d'Arthur.

 

Keu

Sénéchal du roi

Chevalier de la Table Ronde


A la naissance d'Arthur (voir l'onglet "Uther Pendragon"), le roi Uther confia l'enfant à Merlin, comme celui-ci le lui avait fait promettre en échange d'une nuit avec Ygerne, puis Merlin confia à son tour l'enfant à un humble paysan breton du nom d'Antor. Antor et sa femme élevèrent le jeune Arthur au même rang que leur propre fils, Keu. Keu est donc le frère de lait du roi Arthur, que ce dernier promut sénéchal de sa cour une fois accédé au trône de l'île de Bretagne. Bien souvent, Keu est décrit comme un homme arrogant et peu courtois, généralement brute dans ses propos et qui finit rarement ce qu'il entreprent. Cependant, il est un fidèle d'Arthur et véritable compagnon de la Table Ronde, mais qui n'est pas vraiment considéré comme un bon chevalier. Il est souvent mis à terre par d'autres frères d'armes qu'il avait auparavant provoqués, tels Perceval ou Yvain. Dans "Le Chevalier à la Charette", du romancier Chrétien de Troyes, il se lance à la poursuite de Méléagant qui a capturé la reine Guenièvre, mais Keu échoue et ne tente rien pour se rattraper. Ce personnage est pourtant l'un des plus vieux du cycle arthurien avec les chevaliers Bedivere et Gauvain.

 

Le sénéchal Keu brisant son épée lors d'un tournoi.
Le sénéchal Keu brisant son épée lors d'un tournoi.