Un roi désigné par les dieux.

 

Arthur

Roi de Bretagne

Chevalier de la Table Ronde


Signifiant "Ours" en celte, l'ours ayant été l'emblème royal celtique, Arthur fut conçu dans d'étranges circonstances, (voir l'onglet Uther Pendragon). Elevé chez un humble paysan, Antor, avec comme frère de lait, Keu, qui deviendra plus tard son sénéchal, Arthur retira l'épée magique d'Excalibur fichée dans une roche. Sur cette roche y était inscrit : Celui qui retira l'épée deviendra roi de Bretagne, désigné par les dieux. Ayant accompli cet exploit dans l'innocence, (dans l'urgence de trouver une épée pour son frère de lait Keu qui participait à un tournoi, il trouva l'arme sans se demander d'où elle venait), Arthur eût du mal à convaincre les différents barons de l'époque qui ne voulaient pas être dirigés par un fils de paysan, sans aucune goutte de sang royal dans les veines. Avec le temps, et quelques stratagèmes de Merlin, Arthur fut reconnu roi de Bretagne et mit en place un ordre de chevaliers venus de tout le royaume afin d'y organiser la fameuse quête du Graal autour de la non moins connue Table Ronde. Devenu très populaire, Arthur épousa la belle Guenièvre, et ses chevaliers accomplirent de grands exploits contés dans le monde entier. Il instaura une ère de paix pour son peuple, et sa préstigieuse cour devint très rapidement célèbre dans le monde médiéval. Le déclin du royaume arthurien survint avec l'avénement au pouvoir de son fils incestueux, Mordred (voir l'onglet "Mordred"). Le père et le fils s'entretuèrent, mais les légendes racontent qu'Arthur ne serait pas mort, mais en "dormition", dans le cadre enchanteur de l'île d'Avalon, gardée par sa mystèrieuse demi-soeur la Fée Morgane.

Merlin faisant l'éducation du jeune roi Arthur.
Merlin faisant l'éducation du jeune roi Arthur.