Le déclin du monde arthurien.

 

Mordred

Chevalier de la Table Ronde


Encore tout jeune roi au moment des faits, Arthur eut une relation incestueuse avec sa demi-soeur Morgane, ne sachant pas quel lien de parenté les deux jeunes gens avaient. De cette union naquît Mordred. Prenant au sérieux la prédiction de Merlin concernant le sombre avenir de son fils incestueux, Arthur fit mettre dans un même navire tous les enfants nés à la même date que Mordred afin d'enrayer la menace qu'il représentait pour son royaume. Seulement, le navire coula et seul Mordred survécut, il fut recueilli par un brave homme du nom de Nabur qui l'éleva comme son propre fils. Plus tard, Mordred fut emmené à la cour du roi Arthur et devint l'un des Chevaliers de la Table Ronde. Là, il découvrit ses véritables origines. Doté d'une beauté ténèbreuse, Mordred n'était pas très aimé des autres chevaliers, car en plus de ne pas respecter les codes de chevalerie, de ne pas faire preuve de courtoisie lors des tournois et d'avoir un caractère fourbe et sournois, il courtissait toutes les dames de la cour, y compris les femmes mariées. Sa réputation de fourbe se renforça quand il tua le chevalier Lamorak, frère de Perceval, qui se tenait prêt à mener la quête du Graal. Quand la relation secrète entre Guenièvre et Lancelot fut découverte, et qu'Arthur alla mener son armée contre celle de son ancien compagnon exilé en Gaule, Mordred en profita pour prendre sournoisement le pouvoir au sein du royaume de Logres. Guenièvre fut forcée d'être sa reine illégitime, et quand Arthur prit connaissance de la situation de son royaume, il conduisit son armée contre son fils, avec cette fois, le preux Lancelot à ses côtés, comme par le passé. Ce fut la terrible bataille de Camlann, qui vit la mort de la quasi-totalité des chevaliers de la Table Ronde. Le père et le fils s'entretuèrent, tandis que le roi Arthur fut emmené sur la mystérieuse île d'Avalon pour sa phase de "dormition", la reine et les rares chevaliers survivants se désolèrent de la situation. L'ère de paix, le cadre idyllique, qu'avait instauré Arthur de Bretagne, venait de prendre fin.

 

Mordred à la bataille de Camlann.
Mordred à la bataille de Camlann.