Le "Chevalier Naïf".

 

Perceval le Gallois

Chevalier de la Table Ronde


Fils du roi Pellinor, Perceval n'aurait pas dû avoir le destin qu'il connut. Ses quatre frères, Tor, Agloval, Dornar et Lamorak de Galles, tous chevaliers, ainsi que son père, moururent en fonction. Alors sa mère, dont le nom est inconnu, décida de préserver son dernier fils en l'emmenant vivre isolé dans la forêt. Il eut une éducation simple, loin de la vie de château et des guerres, si bien qu'il reçut le surnom de "Perceval le Naïf", car sa mère ne voulait absolument pas qu'il prenne connaissance du monde de la chevalerie, par crainte de voir son dernier fils mourir comme le reste de sa famille. Seulement, un jour qu'il jouait au javelot dans la forêt, le jeune Perceval tomba sur cinq chevaliers en armures rutilantes. Naïf et ignorant, il crut d'abord voir des anges, puis il prit connaissance de leur statut de chevalier. Dès lors, il n'eut plus qu'une seule chose en tête, devenir lui-même l'un de ces séduisants chevaliers en armures étincellantes. Arrivé à la cour du roi Arthur, il se montra excellent combattant, et fut très vite adoubé par le roi, devenant un Chevalier de la Table Ronde. Un épisode connu de ses aventures conte l'histoire de Perceval arrivant à la cour du roi Pêcheur qui était blessé à une jambe. Là, il vit le Graal mais n'osa rien dire, faisant donc l'erreur de poser la bonne question afin de guérir le roi Pêcheur. Par cette erreur, Perceval ne put être le vainqueur du Graal. Dans certaines versions, Perceval n'arrive pas seul au château du roi blessé, mais avec les chevaliers Bohort et Galaad qui en est finalement le vainqueur, mais dont seul Bohort en revient vivant.

L'adoubement de Perceval.
L'adoubement de Perceval.